Brazza-Kinshasa : Bon anniversaire Papa Noël

De l'annonce du chroniqueur de la musique congolaise, Clément Ossinondé, nous apprenons, ce 30 décembre 2020, que l'artiste Antoine Nedule Montswet fête ses 80 ans, dont 64 de carrière musicale.

Plus connu, sur la scène artistique, par le nom de Papa noël, parce que né, en temps de Noël, sous l'ex Congo Belge, Antoine Nedule Montswet est l'un des prestigieux guitaristes solo des musiques congolaise et afro cubaine, au style des cordes des célèbres Nico Kasanda et Tino Baroza .

Lui, Papa Noël qui aurait révélé "qu'il avait développé une passion folle pour la musique, très tôt, dans vie". " Ajoutant, par ailleurs, que la musique l'avait sauvé de la perplexité et des tourments de l'adolescence".

A Brazzaville, avec la création de l'orchestre Bantou de la Capitale, Papa Noël y rejoint les Jean Serge Essous, Saturnin Pandi, Nino Malapet, et autres Celestin Nkouka, portant, à l'époque, cet orchestre, au firmament de sa gloire.

Une séquence importante de la carrière artistique de Papa Noël, alors qu'il est sociétaire du Tout Puissant Ok Jazz de Luambo Makiadi Franco, est marquée par des enregistrements, d'excellente qualité, qu'il a réalisé dans les studios de la "défunte" société d'Etat Industrie Africaine du Disque (IAD), à Brazzaville, avec le fécond apport de deux illustres musiciens, Frédy Kébano et Carlito Lassa.

"Le bon samaritain" est la chanson fétiche de l'album de Papa Noël, sorti de l'IAD, écoulé en des milliers d'exemplaires. L'IAD dont la réputation était croissante dans l'univers musical africain, en raison de ses performances. Sa faillite a déçu tous les espoirs placés en cette usine de disques.

Le temps s'écoulant, Papa Noël s'est établi, ces dernières années, en France où il s'est résolu à faire, à l'occasion, de l'accompagnement musical, aux côtés d'autres artistes. Papa Noël est l'une de ces légendes de la musique congolaise que nous n'avons cessées de célébrer. Que du bien nous font-elles, à nos sens et à notre esprit. En clair, à notre corps. Surtout, à ces moments de tourments que nos vies nous imposent. Nous apportant, davantage, de bonheur, quand nous sommes heureux. Parce que, peu importe les notes en musique, ce sont les effet des sensations produites par elles qui sont bouleversantes.

Sans la musique, la vie serait une erreur, s'écriait Friedrich Nietzsche. Il avait bien raison.

Bon anniversaire Papa Noël. Ndzambé azala na yo.

Ouabari Mariotti

banner