Musique : Sam Talanis présente son nouvel album « Symbiose » le 2 mars prochain à Brazzaville

Sam Talanis convie les mélomanes de la musique congolaise à prendre part à la conférence de presse qui sera organisée, le samedi 2 mars prochain, dans la salle André Gide à l’IFC (ex CCF) à Brazzaville, à 10 heures, à l'occasion de la sortie de son nouvel album « Symbiose ».

Cette conférence de presse sera suivie d’un show case gracieux le même jour à la Cafète de l’IFC à 18h 30.

Tous les férus des belles sonorités africaines doivent impérativement être au rendez-vous, y compris les enfants quel que soit leur âge. Et on appréciera un autre Sam Talanis, qui, comme un bon vin, se bonifie en vieillissant.

Cette présentation intervient après celle de Paris, la ville lumière, le 14 février dernier, lors de la célébration de la Saint-Valentin.

Pour son troisième album, des rencontres artistiques exceptionnelles ont contribué au travail dont les résultats en font une pure merveille. Citons, par exemple, les apports de Balou Canta, Popolipo Beniko zéro faute, Olivier Tshimanga, Brice Malonga…

La Rumba congolaise regorge de musiciens de talent, et sans doute faudra-t-il attendre pour séparer les pépites d'or de la masse dense et d'une qualité guère comparable dans d'autres styles aujourd'hui. Certes, la maîtrise technique ne fait pas tout, mais elle est clairement le support sur lequel toute une génération tire la Rumba vers le haut.

Dans ce foisonnement, un artiste a émergé et arpente les chemins du succès en ce moment, et c'est Sam Talanis, originaire du Congo-Brazzaville.

Le médecin anesthésiste est auteur de deux albums autoproduits, «Pèlerinage For Africa», «Cri d’amour» pour le Congo, opus ayant reçu en 2008, le prix Tam Tam d’Or du meilleur album de la diaspora congolaise.

Sam Talanis a réédité la même prouesse en 2012 avec son deuxième album, «Vice Versa», couronné également par le prix Tam Tam d’Or.

Jarele SIKA / Les Echos du Congo Brazzaville