Michel Innocent Peya, l'écrivain congolais qui murmure à l'oreille des présidents français !

Les présidents français changent, l’écrivain et chercheur congolais, Michel Innocent Peya reste. Il a murmuré à l’oreille de François Hollande et voici qu'il découvre Emmanuel Macron. Deux présidents en trois ans.

Après la ville fédérale de Bonn en Allemagne, la réapparition de Michel Innocent Peya aux côtés du président Macron, en marge du Forum de Paris sur la paix tenu du 11 au 13 novembre 2018, illustre bien l’étoffe de l’écrivain engagé qu'il est, même très loin des frontières nationales.

A chaque rencontre publique, les propos de Michel Innocent Peya font toujours leur petit effet. L’écrivain et chercheur congolais de renommée internationale tient toujours à promouvoir et à vulgariser la vision écologique du leader écolo visionnaire Denis Sassou Nguesso auprès des locataires de l’Elysée.

IP4.jpg

Un sourire, quelques paroles à l’oreille, une photo ou quelques lignes de dédicace annotées sur les pages de garde de ces livres, Hollande et Macron ont déjà reçu quelques exemplaires des mains de l’écrivain congolais.

IP1.jpg

Cette offensive de séduction en direction des présidents français a été commentée, et bien souvent saluée, par les leaders écologistes et la diaspora congolaise de France.

IP3.jpg

Sans fléchir et avec pour seule arme sa plume, une plume puissante, saisissante qui sensibilise, Michel Innocent Peya interroge le rôle des hommes face à la fondamentale et urgente question de la protection de la nature, en s'appuyant sur le bassin du Congo, deuxième poumon de la planète, mais aussi source de richesses, mystères et opportunités, à l'instar de ses tourbières, où sont stockées d'incommensurables quantités de carbone avec pour substrat, le plaidoyer du Président congolais, Denis Sassou Nguesso.

IP2.jpg

En véritable auteur de best-seller qu'il devient, le Dr Michel Innocent Péya relève avec force-détails, l'action éclairée du président congolais dans la lutte contre le réchauffement climatique, générateur de toutes les catastrophes d'une nature en furie, qui hélas échappent à la volonté des humains qui en subissent les affres.

Une fierté nationale et africaine !

Jack MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville

banner