100.000FCFA pour créer désormais une SARL au Congo

100.000FCFA pour créer désormais une SARL au Congo

 Le ministre congolais du Développement industriel et de la Promotion du secteur privé, Isidore Mvouba a annoncé, vendredi dernier à Brazzaville, la réduction du capital minimum exigé pour la création d'une Société anonyme à responsabilité limitée (SARL). Il va passer d'un million à 100.000 Francs CFA cette année.

Selon Isidore Mvouba, une note du ministère de la Justice remplacera bientôt le Casier judiciaire, exigé dans le dossier de création d'entreprise, par une déclaration sur l'honneur de l'intéressé.

En vue de faciliter la connexion des nouvelles entreprises au réseau moyenne tension d'électricité, le ministre congolais du Développement industriel et de la Promotion du secteur privé a précisé qu’une note ministérielle va fixer le délai d'attente maximale pour leur branchement.

Il a également annoncé l'imminence de mesures destinées à réduire les coûts et les délais de passage des marchandises au port maritime de Pointe-Noire qui constitue la principale porte d'entrée et de sortie des marchandises à destination et en provenance du Congo.

« Il est important désormais de trouver une solution à la coexistence de deux guichets de règlement des opérations transfrontalières. Jusqu'à ce jour, le Guichet unique transfrontalier et le Guichet unique douanier alourdissement les formalités de passages aux frontières du Congo », a déclaré Isore Mvouba.

On rappelle qu’en mai 2014, des réformes avaient été adoptées afin de simplifier les procédures et réduire les coûts et les délais de plusieurs formalités administratives des entreprises au Congo, mais les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes, selon des nombreux opérateurs économiques.

Aurélie ISS