Football : le président de la CAF Ahmad est suspendu pour cinq ans par la Fifa pour détournements de fonds

La commission d'éthique de la Fifa a suspendu pour cinq ans le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, lui infligeant de surcroît une amende de 185. 000 euros, notamment pour détournements de fonds.

Le dirigeant malgache de 60 ans, à la tête du football africain depuis mars 2017 et candidat à un deuxième mandat, avait par ailleurs été placé en garde à vue pour des soupçons de corruption en juin 2019 à Paris.

Les enquêteurs de l'Office central de lutte contre les infractions fiscales et financières sont venus chercher Hamad Hamad, à son hôtel parisien pour l'entendre au sujet d'un contrat entre l'instance footballistique et la société Puma.

Selon les éléments transmis à la justice française, le sénateur malgache aurait touché plus de 750. 000 euros pour résilier le contrat que la Confédération avait passé avec l'équipementier.

Hamad Hamad est ressorti libre, mais les investigations ne sont pas terminées. Le juge d'instruction a tout loisir d'entendre à nouveau le suspect. Reste à savoir où il sera domicilié et s'il souhaite répondre aux questions de la justice française.

Jacques Jarele SIKA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner