Denis Christel Sassou N’Guesso a participé à la cueillette du thé au Rwanda

Le ministre congolais de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou N’Guesso, a participé, avec un panier au dos, à la cueillette du thé avec la population locale.

C’est la source possible d’un revenu monétaire nouveau pour les populations qui ont une vie rude. Cette culture a permis de promouvoir une industrialisation agro-alimentaire en milieu rural, création d’emplois, d’un certain potentiel monétaire local et pour le gouvernement des exportations sources de devises intéressantes.

Le thé est le premier produit d’exportation du Rwanda qui génère le plus de revenus.

En 2021, le pays avait engrangé 96,7 millions de dollars américains de l’exportation du thé.

Le gouvernement a beaucoup investi dans la théiculture notamment en augmentant des espaces cultivés, en prônant les meilleures pratiques pour assurer une bonne qualité et encourageant la population locale à pratiquer cette culture. Il fait aussi la régulation du prix du thé qui augmente chaque saison ; ce qui motive les agriculteurs.

Denis Christel Sassou N’Guesso a clôturé sa mission de travail au Rwanda avec la visite, le 28 avril, de l'usine de fabrication de thé située au sein du parc de Nyungwe , le second parc national du Rwanda niché dans le sud-ouest du pays, à la frontière du Burundi. Il constitue la plus vaste étendue forestière persistant au Rwanda.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner