Congo : Malgré la crise du Covid-19, la MUFAC classe 94 relance ses activités

Alors que la vie associative s’est ralentie lors du confinement et de la crise du Covid-19, l’engouement des membres de la Mutuelle des Frères d’Armes de la classe 94 (MUFAC), lui, ne s’est pas envolé ! Ils ont tenu une assemblée générale de relance des activités, sous l’impulsion du capitaine de corvette, Gilbert Moupegnou.

Les membres de la Mutuelle des Frères d’Armes de la classe 94 (MUFAC) dont la devise est : « Solidarité-Travail-Entraide » ont été éclairés sur les différentes activités menées, entre autres, sur les prestations accordées, la distribution des survêtements, l’activité agricole (un champ de maïs) à 7km de Nkayi dans la Bouenza (sud) pour renflouer les caisses de la mutuelle qui risque de tomber d’ici peu dans une situation de cessation de paiement des prestations des membres et les prestations de fin de carrière et les difficultés rencontrées suite au retard dû au versement des cotisations statutaires par le trésor public.

Le président Gilbert Moupegnou a ensuite eu des entretiens avec les antennes de Pointe-Noire le 18 août et de Dolisie le 20 août 2021. Un compte rendu leur a été fait sur les sujets débattus en assemblée générale.

Les membres évoluant à l’intérieur du pays ont proposé que les représentants des antennes puissent à la longue participer aux dits travaux avant de recevoir l’éclairage sur le point de la caisse, le nombre des cotisants, les sanctions disciplinaires et les activités futures.

Créée en 2005, la MUFAC classe 94 a pour objectifs entre autres, l’entraide mutuelle, garder la cohésion entre les membres…

Faute de pouvoir se réunir autour d’une table pour élire un nouveau président, la crise sanitaire oblige, Gilbert Moupegnou qui est arrivé à la fin de son mandant de deux ans, continue de gérer les affaires courantes de jusqu’à l’élection du nouveau président de la MUFAC classe 94.

Jacques Jarele SIKA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner