Le long séjour du défunt Parfait Kolelas à l’IML ne permet pas la conservation en l’état du corps, son inhumation devient obligatoire

Le directeur de l’Institut Médico-Légal (l’IML), le Professeur Bertrand Ludes a informé Mme Nathalie Kolelas, par courrier dont une copie est parvenue à notre rédaction, que le long séjour de son défunt époux Guy-Brice Parfait Kolelas à l’IML ne permet pas la conservation en l’état du corps. C’est pour ces raisons que des conseils, de faire inhumer le défunt, lui ont été adressés.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner