Œuvre de bienfaisances : le député Pascal Tsaty Mabiala construit un lycée à Loudima

On le sait tous, le député n’est pas nécessairement un agent de développement. Mais quand un député s’érige en agent de développement, son exemple doit faire école et cela doit être su. Qui est ce député ? Pascal Tsaty Mabiala, c’est de lui qu’il s’agit. Il vient de financer la construction d’un lycée à Loudima, sa circonscription électorale, dans le département de la Bouenza (sud), pour permettre aux élèves de ne plus quitter la localité après le collège pour finir le cycle secondaire.

«Les enfants qui s’admettaient au Brevet d’études du premier cycle étaient obligés d’aller à Dolisie, Nkayi voire Pointe-Noire ou Brazzaville pour finir le cycle secondaire », a expliqué le député (UPADS) de Loudima, Pascal Tsaty Mabiala. Ce qui sous-entend que ceux qui n’avaient pas de parents ou de moyens dans d’autres localités ne pouvaient pas aller loin pour poursuivre leurs études.

Pour contribuer à la résolution de cet épineux problème, le député, qui est aussi propriétaire terrien, a mis à la disposition de l’Etat cinq hectares et a engagé les travaux de construction du lycée d’enseignement général de Loudima. Le premier module opérationnel durant l’année scolaire écoulée a reçu les élèves en classe de seconde et de première. Le second le sera à la prochaine rentrée scolaire. Ce qui permettra de disposer d’un cycle complet de la seconde en terminale.

Le ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Jean-Luc Mouthou, ayant visité les travaux, a assuré que le gouvernement jouera sa partition en mettant à disposition de ce lycée, le moment venu, les équipements, notamment les tables bancs et d’autres équipements pédagogiques. Il pourrait aussi se poser le problème d’insuffisance d’enseignants que les pouvoirs publics devraient résoudre au cas où le fait se confirmerait.

Et si son exemple servait d’école ? Juste un avis.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner