Congo : non, il n’y a pas de cas de coronavirus, selon le gouvernement

Des tweets et des captures d’écran prétendent qu’un cas du coronavirus chinois a été confirmé à l’aéroport international Agostino Neto de Pointe-Noire, la capitale économique du Congo. Faux ! rétorque le gouvernement qui a démenti l’information en affirmant que c’est un Fake News de plus.

« Le Gouvernement dément qu’un cas de coronavirus ait été diagnostiqué au Congo. Des mesures de vigilance sont prises pour parer à cette situation. Le Ministère de la Santé continuera à communiquer sur les mesures de précaution prises comme il le fait depuis quelques jours », a écrit le ministre congolais de la communication et des médias, Thierry Moungalla sur son compte Tweeter.

Mais attention à la psychose. Votre site d’information factuel alarme d’ailleurs sur ses fausses captures d’écran.

Cela circule depuis ce vendredi dans l’après-midi mais cela ressemble à un montage sur les réseaux sociaux.

Pour l’instant, le Congo-Brazzaville ne compte sur son sol aucun patient contaminé au nouveau coronavirus.

Une surveillance accrue. Quelques semaines après les premiers cas, dans la ville chinoise de Wuhan, la mystérieuse pneumonie identifiée sous le nom de « 2019-nCov », se propage et inquiète. Alors que le Coronavirus a déjà infecté près de 2000 personnes en Chine, où au moins 56 sont mortes, le Ministère congolais de la Santé a décliné mardi 28 janvier 2020, l’ensemble des mesures de prévention contre le Coronavirus qu’il entend mettre en œuvre.

Rappelant les risques d’importation du virus dans notre pays, le Ministère en charge de la Santé a appelé à la sérénité et à la vigilance accrue. Elle a pour ce faire recommander l’observance de mesures d’hygiène de base à savoir : Se laver les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydro-alcoolique, se protéger dans la mesure du possible et en cas de maladie, la bouche et le nez avec une bavette, se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir ou avec le creux du coude en toussant ou en éternuant, éviter tout contact direct avec des personnes présentant des signes de grippe ou de difficulté respiratoires et bien cuire les fruits de mer (crabes, crevettes et autres) les poissons, viandes, avant leur consommation. Le Ministère en charge de la santé affirme avoir pris des dispositions pour renforcer le contrôle sanitaire des passagers au niveau des différents points d’entrées aérienne, terrestre, portuaire et maritime du pays. Il entend également sensibiliser les transporteurs sur les mesures de précaution universelles à prendre en pareille circonstance.

Enfin, le Ministère invite toute personne manifestant un des symptômes du Coronavirus à savoir : “ Grippe ordinaire avec apparition de fièvre brusque (supérieur à 38° C) accompagnée d’autres signes tels que le mal de gorge, la toux, le rhume, la fatigue importante, les maux de tête, les difficultés respiratoires, les douleurs musculaires etc. ” à contacter la Direction de l’épidémiologie et de la lutte contre la maladie au numéro +242 06 478 70 44.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville

banner