Boutez la polio hors du Congo !

Une campagne nationale de vaccination à cet effet, est programmée du 25 au 28 février 2016 avec pour public cible les enfants de 0 à 5 ans vaccinés ou non.

Renforcer l’immunité de la cible, objectif de cette campagne vaccinale de quatre jours. Des équipes de vaccinateurs spécialement formés passeront dans les ménages, les établissements scolaires, les lieux publics, les villes, quartiers et villages du pays. Chaque enfant de moins de cinq ans recevra deux gouttes de vaccin polio par la bouche.

Le directeur général de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies, le professeur Obengui qui a lancé officiellement cette campagne de vaccination contre la poliomyélite au Centre de santé intégré Marien-Ngouabi dans le sixième arrondissement de Brazzaville, a rappelé que le Congo connaîtra deux passages de vaccination cette année. Le premier intervient du 25 au 28 février et le deuxième au mois d’avril prochain.

Cette campagne de vaccination vise à instaurer une ceinture de protection sur le territoire national.

Selon les organisateurs, l’objectif visé par cette campagne est d’éradiquer définitivement cette maladie contagieuse sur toute la surface du Congo. Il s’agit également d’une occasion d’insister auprès des parents sur le respect des rappels de vaccination et de sensibiliser la société sur la nécessité impérieuse de vacciner les enfants contre cette maladie aux effets néfastes.

Les efforts du corps médical dans la sensibilisation et la vaccination doivent être accompagnés par la mobilisation des mères et des futures mères pour éradiquer la poliomyélite au Congo.

La poliomyélite est une maladie infectieuse très grave et contagieuse qui peut provoquer une paralysie des membres toute la vie, voire la mort. Elle se transmet principalement par des matières fécales d’une personne infectée, par les aliments et l’eau contaminés, surtout dans les zones d’insalubrité.

Germaine Mapanga

banner