Likouala : Des séances de démonstrations culinaires pour prévenir les cas de malnutrition et améliorer l’alimentation des enfants

A Bétou dans le département de la Likouala (nord), les «Femmes Lumières» organisent régulièrement des séances de démonstrations culinaires sur fond de causerie communautaire éducative pour prévenir les cas de malnutrition et améliorer l’alimentation des enfants.

Le but ultime des recettes culinaires est d’amener les femmes du département de la Likouala à lutter contre la malnutrition au quotidien par leurs propres moyens.

En dépit des progrès significatifs enregistrés dans la réduction de la prévalence de la malnutrition au Congo, 30% en 1990 à 21% en 2015, la route à parcourir reste encore longue car selon les résultats de certaines enquêtes, encore un enfant âgé de moins de 5 ans sur 4 souffre de retard de croissance, c’est-à-dire de malnutrition chronique.

8% d’enfants de moins de 5 ans souffre de malnutrition aigüe dont 2,6% de forme sévère ce qui signifie que plus de 60 000 enfants risquent de mourir chaque année au Congo, soit environ 164 enfants par jour ou 7 par heure du fait de la malnutrition aiguë.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville