L’hôpital d’instruction des armées va coûter 167 milliards de FCFA aux contribuables congolais

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso, déterminé à doter son pays des infrastructures de santé modernes au profit des populations, à procéder ce lundi au lancement officiel des travaux de construction de l’hôpital d’instruction des armées qui va coûter aux contribuables congolais plus de 167 milliards de francs CFA.

Cet hôpital d’une capacité de 443 lits est financé par l’Etat congolais et les travaux sont exécutés en 48 mois par la société israélienne AMS.

L’ouvrage est bâti sur le site de l’infirmerie de garnison construite à l’époque coloniale, notamment en 1940. Il possédera 5 bâtiments connectés entre eux et une vingtaine de salles d’accouchement pour un ratio de 7000 accouchement par an.

Le joyau architectural supplantera l’actuel hôpital des armées Pierre Mobengo. Il compte entre autres des unités de dialyse et de l’IRM, et plusieurs autres commodités. Il sera destiné à la prise en charge médicale des personnels de la force publique et leurs familles, ainsi que des populations civiles.

En 2015, l’hôpital des armées Pierre Mobengo d'une capacité de 229 lits a offert ses soins à 221.100 patients civils et 116.900 militaires, selon le Ministère congolais de la Défense.

Edwige KISSINGER

banner