Congo : Pour une rentrée scolaire 2O18-2019 apaisée, la responsabilité des acteurs du système éducatif engagée

L’année scolaire 2017-2018 a été fortement perturbée par des grèves à répétition. Le règlement des contentieux devrait permettre une rentrée apaisée. L’école congolaise ouvre à nouveau ses portes le 1er octobre prochain avec l’assentiment des syndicats qui ont signé des accords avec l'exécutif. Le premier document porte sur la mise en œuvre de la partie administrative du statut particulier du personnel de l’éducation nationale et le second sur l’affectation des finalistes sortis des écoles de formation professionnelle.

Ces protocoles d’accord ont été signés, côté gouvernement, par le vice-Premier ministre en charge de la Fonction publique, Firmin Ayessa, les ministres Anatole Collinet Makosso et Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint Eudes, en charge respectivement de l’enseignement général et technique.

Les syndicats ayant paraphé ces documents sont le Panel des syndicalistes des ministères des enseignements, la Fédération syndicale libre et autonome des travailleurs, la Concertation pour la revalorisation de la profession d’enseignant, la Fédération de l'éducation nationale du Congo et le Collège syndical.

La signature de ces accords vient, faut-il le rappeler, de mettre en minorité certaines plates-formes des enseignants qui avaient lancé des avis de grève à l’instar de l’Intersyndicale.

Jack MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville