Trente familles reçoivent une aide pour leur délogement

Trente familles ont réceptionné des fonds équivalents à quatre mois de caution de loyer, soit 50.000 francs CFA par mois en attendant l’expropriation de leurs parcelles par l’Etat en vue des travaux d’aménagement de la Tsiémé et de ses berges.

 L’aide financière a été octroyée récemment par le député de la troisième circonscription de l’arrondissement n°6 de Brazzaville (Talangaï), Sylvestre Ossiala. Il s’agit précisément des familles riveraines des quartiers 63 et 66.

En dehors de cette caution, le député Ossiala prendra en charge, pendant un an, le paiement mensuel du loyer de chaque famille bénéficiaire. Il s’agit de la première vague des bénéficiaires.

La deuxième vague interviendra prochainement, d’après le donateur.

La rivière Tsiémé, qui traverse Brazzaville sur plus de 8km, pose d’énormes difficultés de drainage des eaux pluviales dans les arrondissements de Ouenzé, Talangaï et Djiri, où les cas d'inondation sont devenus monnaie courante en période de pluie. A la tombée de chaque pluie, la rivière sort de son lit et sert de dépotoir de déchets et ordures.

L’aménagement de cette rivière fait partie de l’opération d’aménagement, dont le coût des travaux a été estimé à environ 26,354 milliards de francs CFA, y compris l’expropriation d’environ 350 parcelles riveraines.

Germaine Mapanga

banner