Congo – Prévention contre le Covid-19 : Le Ministre d’État Florent Ntsiba barricade la résidence présidentielle

« Aide-toi et le ciel t’aidera », le dicton n’a jamais été aussi expressif en cette période de pandémie à Covid-19 où chacun est tenu de respecter les mesures concourant à la préservation contre la maladie, mais aussi à créer autour de lui les conditions de se prémunir de toute contamination. En date du 20 octobre 2021, Florent Ntsiba, Ministre d’État, Directeur du Cabinet du Président de la République a pris une note de service portant renforcement des mesures de prévention de l’épidémie de coronavirus au sein des services administratifs et techniques du Président de la République, Chef de l’État. Une véritable barricade sanitaire. En voici, le fac-similé.

N’en déplaise à certains congolais notamment réfractaires à la vaccination dont l’attitude face à la pandémie dénote d’une véritable irresponsabilité, ces mesures prises en un lieu ou l’accès même en temps ordinaire, est soumis à un filtre, devraient persuader les Congolais que la menace est bien réelle.

Il importe désormais, pour nos confrères tous médias confondus, non seulement de rendre compte de cette note de service destinée à la large diffusion, mais d’en relever aussi les sous-entendus, au moment où des études sérieuses font état d’une prolifération du variant Delta, plus contagieux, en Afrique centrale.

La menace Covid est là et le mal s’instille sournoisement dans la société congolaise. Il est d’un devoir civique mais aussi de santé publique pour tous, d’y faire face, en respectant les prescrits des autorités face à la pandémie.

Une contamination à grande échelle au Congo serait une véritable catastrophe quand on sait que dans les pays dits développés, le système de santé a été submergé au plus fort de la pandémie et les morts se sont comptés par centaines de milliers au point que même les services funéraires ont été débordés.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner