Congo : Pierre Mabiala remercie les électeurs du Niari pour avoir fait le choix de Denis Sassou N’Guesso

En dépit des mesures barrières édictées par la lutte contre la covid-19, le ministre Pierre Mabiala a effectué des descentes dans les différents quartiers de la ville-préfecture de Dolisie. Il s’est agit au cours de ces rencontres, de remercier les électeurs du Niari pour avoir fait le choix de Denis Sassou N’Guesso dans les urnes.

Le président Denis Sassou N’Guesso avait remercié l’ensemble des électeurs qui lui avaient apporté leurs suffrages. En sa double qualité de chef du département de la mobilisation et directeur local de campagne du candidat Denis Sassou N’Guesso à Dolisie 1, le ministre Pierre Mabiala a tenu à repartir vers les électeurs, pour les féliciter  au nom du candidat,  pour le travail accompli.

L’initiative en a surpris plus d’un, car il est de notoriété en Afrique, que les électeurs se sont toujours plaints de ce qu’au lendemain des élections, personne ne revient vers eux pour ne fut-ce que leur témoigner cette gratitude qui caractérise le bon sens et se résume en un seul mot : « MERCI ! »

Au-delà des remerciements d’ensemble adressés par le président Denis Sassou N’Guesso, Pierre Mabiala a tenu à apporter ces paroles auprès des électeurs qu’il a côtoyés pendant la campagne électorale. Ce faisant, Pierre Mabiala gomme cette espèce d’incrédulité légendaire souvent reprochée aux hommes politiques sollicitant les suffrages des électeurs.

Comment pouvait-il en être autrement quand on sait que les électeurs du Niari ont tenu parole, en matérialisant leur mobilisation sans pareille de la campagne électorale, en un plébiscite, lors de l’élection, pour le candidat Denis Sassou N’Guesso.

Cette cérémonie à laquelle ont pris part les différents animateurs locaux de la campagne de Denis Sassou N’Guesso dans le Niari, a été une véritable tribune d’expression des populations qui ont témoigné à Pierre Mabiala, le souhait d’un ancrage représentatif au chef de lieu du département.

En dépit du pouvoir discrétionnaire qui incombe au Président de la République, d’utiliser les cadres, en fonction de la mission qu’il entend leur assigner, soucieux de pérenniser le lien politico filial avec Pierre Mabiala dont ils reconnaissent unanimement la stature de tribun investit de la bénédiction des anciens et de l’onction des mânes en véritable mwan’a ba mvumbi, (l’enfant des aïeux), les populations de Dolisie ont sans détour, exigé de Pierre Mabiala, de devenir aussi député de Dolisie.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner