Le Chargé d’Affaires en pied de Belgique au Congo a présenté ses Lettres de Créances au ministre des Affaires étrangères

Le ministre congolais des Affaires étrangères, Jean-Claude Gakosso a reçu mardi dernier à Brazzaville, les lettres de Créances de M. Jean-Paul Charlier en qualité de Chargé d'Affaires en pied du Royaume de Belgique en République du Congo.

Jean-Claude Gakosso et Jean-Paul Charlier ont constaté que les relations entre les deux pays sont au beau fixe. Ils ont évoqué les perspectives de développement des relations bilatérales.

La réouverture d’une Ambassade de Belgique à Brazzaville en décembre dernier témoigne des relations paisibles et constructives qui unissent la Belgique et la République du Congo. Elle renforce aussi les perspectives des entrepreneurs et investisseurs belges sur le sol congolais.

En juillet 2018, le chef de la diplomatie congolaise, Jean Claude Gakosso, a effectué une visite de travail à Bruxelles. Son entretien avec son homologue belge, Didier Reynders, vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères et européennes, s’est soldé par la signature du mémorandum d’entente qui va dorénavant régir la coopération entre le Congo et la Belgique. Ce mémorandum d’entente constitue, dès lors, le fondement de la coopération et ouvre la voix aux accords de coopération économique et politique vers lesquels les deux Etats sont résolument engagés. Il s’inscrit aussi dans le cadre du renforcement de la consolidation des relations d’amitié et de coopération entre la République du Congo et le Royaume de Belgique.

Le mémorandum d’entente signé le 5 juillet 2018 à Bruxelles, prévoit les consultations politiques régulières entre les responsables les Ministères des deux pays respectifs ayant les Affaires étrangères dans leurs attributions, afin d’échanger leurs opinions sur les rapports bilatéraux, les questions internationales et toutes autres questions d’intérêt commun. Il apporte tout concours possible au développement et à l’élargissement des relations bilatérales, d’amitié et de coopération entre les deux pays.

Conformément aux dispositions de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques du 18 Avril 1961, le Chargé d'Affaires en pied, à la différence du Chargé d'Affaires par Intérim, présente des lettres de Créance, et ce, non pas au Président de la République, mais au ministre des Affaires Etrangères.

Le Chargé d'Affaires en pied est le Chef de la Mission et représente pleinement son pays dans toutes les activités.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville