France : Pascal Lissouba inhumé dans l'intimité familiale au cimetière du sud de Perpignan

La famille de Pascal Lissouba, s'est réunie ce lundi 31 août 2020, pour les obsèques de l’ancien Président de la République, devenu un véritable symbole de la démocratie au Congo-Brazzaville. Le cercle rapproché de l'ancien Président lui a rendu un dernier hommage en privé au cimetière du sud de Perpignan, la dernière demeure provisoire.

Avant ce moment, une cérémonie religieuse a été organisée à 14h30mn en la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, dans le plus grand respect des mesures barrières et la distanciation physique.

La cérémonie a démarré avec des chants gospels et le discours de la fille aînée du défunt en présence de la famille, de plusieurs personnalités politiques et de la société civile, de l’ambassadeur du Congo en France, Rodolphe Adada et du maire de Perpignan, Louis Aliot.

Dans son homélie, le curé représentant Mgr Norbert José Henri Turini, archevêque de Perpignan, a cité plusieurs moments de la carrière de l'ancien Président du Congo.

Il a notamment mentionné avec luxe et détails  le parcours d’un homme d’Etat visionnaire, soucieux d’honorer la célébration de la grandeur de l’engagement. Il a décrit un Pasacal Lissouba cultivé, toujours prêt à partager ses connaissances en sciences et technologies avant la bénédiction de son corps.

Très malade, durant ses dernières années de vie, Pascal Lissouba est décédé le lundi 24 août à Perpignan, à l’âge de 88 ans.

Jacques Jarele SIKA / Les Echos du Congo-Brazzaville