Présidentielle 2016 : Claudine Munari «drague » les électeurs de Mfilou

L'unique dame, candidate à la présidentielle du 20 mars prochain, Claudine Munari, a choisi la journée du 8 mars pour « draguer » les électeurs de Mfilou dans le 7ème arrondissement de Brazzaville.

C'est dans un espace compris entre un marché de fortune dominé par des pare-soleils et la ligne du chemin de fer que l’ex directrice de cabinet de Pascal Lissouba a tenu son meeting sous un grand soleil de plomb a présenté son programme en douze chantiers dont la lutte contre le chômage des jeunes et l’unité nationale.

«Vous savez pourquoi l'unité. Quand les choses disent : attention vous allez provoquer des guerres au Congo, je dis quelle absurdité ! Quand les gens sont unis est-ce qu'ils peuvent se battre ? Quand les gens sont unis sur leurs intérêts, est-ce qu'ils peuvent se battre ? Alors, qu'on ne vienne pas nous amuser, on nous a trop amusé », a lancé l’ex ministre du Commerce.

« Nous avons eu l'exemple en Centrafrique avec Catherine Samba-Panza, nous avons eu l'exemple au Liberia. Aujourd'hui même, il y a Hillary Clinton qui, si Dieu le veut, peut accéder à la présidence des Etats-Unis, la première puissance mondiale, pourquoi pas les Congolais. Au Congo on a besoin d'une dame. On est fatigué des hommes », a déclaré un des fanatiques de Mme Munari.

Députée à l'Assemblée nationale depuis de longues années, c'est pour la toute première fois que Claudine Munari se porte candidate à une élection présidentielle.

Aurélie ISSIMBA

banner