Congo - Coopération : L’axe Brazzaville-Moscou se renforce davantage

Le temps fort de la visite officielle du chef de l'État congolais, Denis Sassou N’Guesso à Moscou aura été sa rencontre au sommet avec son homologue russe, Vladimir Poutine, au Kremlin, le jeudi 23 mai 2019. Les deux chefs d’État ont à cet effet, donné un coup d'accélérateur à la coopération bilatérale entre leurs deux pays.

Les présidents Denis Sassou N’Guesso et Vladimir Poutine se sont rencontrés au Kremlin. L’audience solennelle s’est déroulée dans le somptueux bureau du dirigeant russe. De forme ovale, son décor est impressionnant : cheminée en malachite, colonnes blanches, statues d’empereurs russes, parquet en marqueterie…

La vigueur et la chaleur de la poignée de mains entre les deux personnalités a été plus qu’un indice de l’excellence des relations d’amitié et de coopération qui unissent les deux hommes d’État, les deux pays et les peuples des deux États, le Congo et la Fédération de Russie. Cette fraternelle salutation a laissé place au tête-à-tête, point culminant de la visite officielle du président congolais à Moscou.

Pendant près de 40 minutes, Denis Sassou N’Guesso et Vladimir Poutine ont passé en revue la coopération bilatérale entre le Congo et la Russie, élevée au rang de coopération stratégique gagnant-gagnant, depuis 2012. Dans leur discussion, les deux hommes d’État ont évoqué la situation sécuritaire en Afrique Centrale, notamment en RCA, au Tchad, au Cameroun et dans la Région des Grands Lacs.

Les deux dirigeants ont, par la suite, procédé à l’échange des cadeaux. Vladimir Poutine a remis à Denis Sassou-N’Guesso le sabre russe, fait-mains, suivant la tradition des armuriers de la ville de Zlatoust. À son tour, Denis Sassou N’Guesso l’a gratifié d’un tableau représentant l’image allégorique de la richesse de la forêt et de la diversité de la Nation congolaise exprimée à travers une mosaïque naturelle des forêts et savanes.

À la suite de ce tête-à-tête, les parties russe et congolaise ont procédé à l’échange des documents comprenant huit accords signés dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux Nations.

En somme, les présidents Denis Sassou-N’Guesso et Vladimir Poutine ont affiché leur réelle volonté de consolider l’axe Brazzaville-Moscou qui, en dépit, des vicissitudes de l’histoire, n’a jamais connu de nuages.

Au terme de ce voyage d’Etat à Moscou, la Russie, à travers son institut des relations internationales a fait honneur au président congolais Denis Sassou N’Guesso en lui décernant une distinction honorifique.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville