Sassou Nguesso le candidat de la jeunesse congolaise

C’est un président de la République, visiblement heureux et satisfait, qui s’est adressé vendredi, à Kintélé au nord de Brazzaville, à la jeunesse congolaise.

C’est devant cette jeunesse très sacrée pour lui que Denis Sassou Nguesso a annoncé sa candidature à la présidentielle de mars prochain. Une véritable marque de considération pour celui qui a toujours placé la jeunesse congolaise au centre de son engagement ou de son combat politique.

Dans un style franc, Sassou Nguesso, loin d’être en campagne électorale, a reconnu que le système éducatif congolais n’était pas encore en adéquation avec la demande du marché national de l’emploi.

Selon lui, des mesures idoines seront prises pour résoudre cette situation, notamment la réforme du système éducatif, la création et la construction des structures de formation spécialisée et d'apprentissage des métiers.

Pour Sassou Nguesso dont le cœur bat pour la jeunesse congolaise, il est question de former les jeunes en fonction des demandes des secteurs de développement économique, de soutenir l’entreprenariat juvénile, de créer des structures d’appui à la création des entreprises.

Sur le plan économique, le président de la République a expliqué à la jeunesse congolaise que le gouvernement s’emploie à améliorer l’environnement des affaires afin d’attirer des investisseurs pour non seulement booster l’économie nationale, mais aussi résorber le problème du chômage qui étrangle les jeunes congolais.

Le numéro un congolais a demandé enfin aux jeunes d’aimer le pays et le travail, d’être disciplinés et d’avoir l’esprit patriotique.

Un message qui sonne très fort à un mois du premier tour de la présidentielle pour éviter que la jeunesse soit instrumentalisée comme au mois d’octobre dernier par certains vendeurs d’illusions qui ne cessent d’agiter le chiffon rouge.

Aurélie ISSIMBA

banner