Congo : Candidats Présidents, c’est 25 millions cash !

Les frais de candidature à l’élection présidentielle au Congo-Brazzaville passent désormais de 5 millions à 25 millions de FCFA, selon le texte de loi adopté jeudi par l’Assemblée nationale qui met en place la nouvelle Commission chargée d’organiser les élections au Congo.

Pour certains observateurs de la politique congolaise, ce taux qui passe du simple au quintuple est discriminatoire pour les moins nantis. Il vient anéantir le rêve de nombreux jeunes congolais, éparpillés à travers le monde entier, de jeunes décidés de renouveler la classe politique de leur pays dont la plupart des acteurs datent du « soleil des indépendances ».

Le pays en totalise 55 ans déjà.

Cette nouvelle loi qui semble consacrer la gérontocratie sera transmise au Sénat pour une deuxième lecture avant sa promulgation par le président de la République, Denis Sassou Nguesso.

Jean-Jacques Jarele SIKA

banner