Les syndicalistes congolais saluent les efforts consentis par Sassou Nguesso

Les syndicalistes congolais ont salué vendredi dernier, lors de la dernière cérémonie des vœux au couple présidentiel, au palais du peuple de Brazzaville, le passage du point d’indice des salaires des agents de l’Etat de 250 à 275 annoncé récemment, par le président congolais, Denis Sassou Nguesso.

De la Confédération syndicale congolaise (CSC) de Daniel Mongo à la Confédération syndicale des travailleurs du Congo (CSTC) de Elo Bela Belard en passant par la confédération des syndicats libres autonomes du Congo (COSYLAC) de Jean-Baptiste Molouka, tous ont dit « oui » au respect des engagements du président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso en dépit de la forte récession des cours de pétrole et de la situation économique financière difficile.

Dans son message à la nation du 31 décembre dernier, le président Denis Sassou Nguesso a annoncé que le gouvernement poursuivra l’effort de valorisation progressive du point d’indice des salaires des agents de l’Etat en faisant passer de 250 à 275 à compter du 1er janvier 2016.

Cette décision s’inscrit dans le droit-fil des recommandations du Comité national du dialogue social. Et pour Denis Sassou Nguesso, cet engagement pris devant les partenaires sociaux sera tenu.

Mon Aure

banner