Elections locales : L’UPADS s'estime lésé et dépose des recours

Au lendemain de l'annonce des résultats des élections locales au Congo-Brazzaville, l’UPADS de Pascal Tsaty Mabiala s'estime lésé dans cinq circonscriptions sur les 49 où le parti était présent, et annonce qu'il va déposer des recours auprès de la Cour constitutionnelle.

Les résultats officiels placent le PCT du président Denis Sassou-Nguesso largement en tête avec 450 sièges sur le millier de sièges qui étaient à pourvoir dans les nouveaux conseils municipaux et départementaux.

Cette victoire est renforcée par celle de ses principaux alliés tels que le Rassemblement pour la démocratie et le progrès social (RDPS) et le Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI). Il faut ajouter quelques formations satellites et des indépendants qui ont obtenu plusieurs dizaines de sièges.

L'UPADS, loin derrière, n'en a décroché que 54 et considère que ce score ne reflète pas sa réelle place dans le paysage politique congolais.

L’Union des démocrates et humanistes (UDH-Yuki) a eu moins de 40 sièges.

Germaine Mapanga

banner