Congo – Législatives 2017 : Le CSLC appelle au respect de l'éthique et de la déontologie

Dans une adresse aux hommes et femmes des médias, élargie au candidats indépendants aux législatives, le président du Conseil supérieur de la liberté de communication a appelé au respect de l'éthique et de la déontologie pour les uns et celui de la bonne conduite pour les autres.

Les élections ont de tout temps été des moments sensibles, mettant parfois à mal les équilibres sociopolitiques.

Afin de prévenir les dérives dont les médias sont souvent les vecteurs, tant dans le traitement de l'information, la couverture médiatique des activités des candidats ou le relais des propos outrageants, Philippe Mvouo a rappelé aux journalistes les prescrits de leur métier ainsi que les principes d'équité.

Si la démarche du Conseil supérieure de la liberté de communication qui apparaît comme une piqûre de rappel est saluée par la classe politique, il va s'en dire que d'autres dénoncent le fait que ce même conseil ne va pas souvent au bout de sa logique de régulation, car en maints égards, certains candidats bénéficient de tout temps, d'un temps d'antenne qui sort des clous, alors que d'autres sont réduits à la portion congrue, dans la couverture de leurs activités ou sur le temps d'antenne qui leur est dévolu.

Bertrand BOUKAKA

banner