Congo – Pool : Les ninjas nsiloulou ont troublé les épreuves du BEPC à Linzolo

La localité de Linzolo située à une trentaine de kilomètres de Brazzaville a connu ce matin du mardi 20 juin une invasion des ninjas nsiloulou. Ils ont troublé l'ordre public et causé la peur dans la population.

Sortis de nulle part, les ninjas nsiloulou, près d'une cinquantaine d'hommes armés ont fait irruption au collège de la localité où les candidats au BEPC s’apprêtaient à passer leur examen.

Dans une rage indescriptible, ces hommes ont mis à sac le centre d'examen, menaçant les candidats et le personnel administratif, qui ont eu la peur de leur vie. Même si l'on ne déplore pas de mort, ni de blessés, les élèves et le personnel d'encadrement ont été très choqués.

La réactivité des autorités a conduit à la délocalisation illico presto du centre d'examen de Linzolo pour Nganga-Lingolo, un endroit plus sûr, du fait de la présence militaire en ces lieux.

C'est du reste l'absence de tout dispositif sécuritaire à Linzolo qui a permis aux ninjas nsiloulou d'arriver, de créer le désordre et de repartir impunément, après avoir paradé dans le village, proférant des menaces à l'endroit de la force publique dont ils ont dit « avoir échappé au désastre, si elle avait été trouvée sur place ».

Tout porte à croire que cette descente était destinée à surprendre et à en découdre avec les éléments de la force publique qui se seraient retrouvés sur place, pour sécuriser l'examen.

Même si le calme est revenu dans la localité, beaucoup se demandent déjà si les élections à venir pourront bénéficier du calme et de la quiétude, pour la campagne électorale, ainsi que les opérations de votation dans cette bourgade dépourvue de toute présence des agents de la force publique.

Bertrand BOUKAKA

banner