Congo : Le gouvernement décide de retirer ses troupes déployées dans le cadre de la Minusca en RCA

Le gouvernement congolais "a décidé de retirer" ses troupes déployées dans le cadre de la Minusca en République Centrafricaine (RCA) après que le chef militaire de cette mission onusienne s'est plaint du comportement du bataillon congolais, selon un communiqué de l’ONU.

Les 629 Casques bleus congolais déployés à Berberati (ouest), la troisième ville de Centrafrique, sont la seule contribution de Brazzaville à la force de maintien de la paix de l'ONU.

Un contingent plus restreint de policiers congolais continuera toutefois à participer à la mission de l'ONU en Centrafrique, précise l'organisation.

Récemment le commandant de la force onusienne en Centrafrique, le général Balla Keïta a manifesté sa colère contre le bataillon congolais «tristement célèbre pour ses comportements en matière d'exploitation et d'abus sexuels, de trafic de carburant et son manque de discipline ».

Il a demandé que ce bataillon soit remplacé si rien n'est fait par le Congo-Brazzaville pour améliorer les standards en matière disciplinaire.

L'an dernier, 120 soldats du même contingent congolais avaient déjà été rapatriés après des allégations d'abus sexuels et d'exploitation, qui ont fait au moins sept victimes dont six enfants.

Germaine Mapanga

banner