ELECTIONS 2017 : l’UPADS regrette l’absence de la biométrie et d’un recensement fiable

Le premier secrétaire de l’UPADS, Pascal Tsaty Mabiala, a dit à la presse avoir enregistré des avancées en matière de découpage électoral, mais regrette tout de même l’absence de la biométrie et d’un recensement fiable pour des élections législatives libres et apaisées dans quelques mois au Congo.

«Nous allons continuer le combat pour parfaire le fichier électoral », a déclaré Pascal Tsaty Mabiala satisfait tout de même d’avoir enregistré des avancées en matière de découpage électoral.

On rappelle que l’Upads, la première formation politique d’opposition a pris part à la concertation politique début mars à Ouesso au nord du pays.

De nombreux caciques de l’opposition l’ont boycottée.

Germaine Mapanga

banner