Congo - Circulation routière : Le policier filmé en train de racketter un taximan a été interpellé sur ordre de la hiérarchie

Une vidéo circule actuellement sur les réseaux sociaux. Elle montre à Brazzaville, un policier de la circulation routière recevant de l'argent d'un taximan avant de lui restituer ses papiers.

Une transaction sur fond de trafic d'influence et de corruption, le policier de la circulation routière se voyait bien à ses aises, dans cette voiture, pour racketter incognito, comme à son habitude sans doute. Sauf qu'il était filmé. À son insu bien sûr.

La vidéo qui fait le buzz sur les réseaux sociaux en parvenue jusqu'aux autorités de la Police nationale qui ont ordonné illico une enquête interne en flagrance pour racket, la vidéo ayant été certifiée comme authentique et retenue comme pièce à conviction. Le policier a été interpellé et mis aux arrêts sur instruction de sa hiérarchie.

Devrait suivre l'exclusion définitive du policier de l'unité de la circulation routière, selon certaines indiscrétions recueillies par notre confrère le Troubadour de Brazzaville.

On se souviendra qu'en janvier dernier, à l'occasion d'une cérémonie de port des insignes de grade aux promus du premier trimestre de 2022, le général Jean-François Ndengué s'était adressé aux officiers et sous officiers du commandement des Forces de Police, après le drame de Kintélé où quatre policiers et trois civils avaient torturé de présumés malfrats. Il avait adressé mise en garde rigoureuse à tous les policiers qui déshonoreront la Police, invitant les hommes à une conduite irréprochable, conforme à l’éthique de la corporation.

Désormais placé aux arrêts de rigueur, de son lieu de détention, le policier doit sans doute maudire l'auteur de la vidéo qui l'a exposé. Une vidéo qui va désormais décider nombres de ses collègues qui s'adonnent aux mêmes pratiques, à se conformer à l’éthique de la corporation.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner