Drame sur le fleuve Congo : plusieurs morts par noyade dont des enfants en bas âge

Une embarcation à destination de la partie nord du Congo-Brazzaville a fini par chavirer le 11 novembre dernier.

La surcharge a été la principale cause de cette catastrophe. Bilan : plusieurs morts par noyade dont des enfants en bas âge.

Derrière ce drame qui n’est pas le premier sur les eaux congolaises, se cachent des pratiques dangereuses comme : la précarité des embarcations et le nombre de passagers à bord.

Le fleuve Congo et ses affluents constituent une importante voie de communication pour de nombreux Congolais de Brazzaville en raison de l'état déplorable des infrastructures routières dans la partie nord du pays.

Les bateaux sont cependant souvent surchargés et les accidents monnaie courantes.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner