Congo – Aéroport de Brazzaville : Un passager décède des suites d’un malaise cardiaque

Un passager sur le point d’embarquer dans un vol Ethiopian airlines en partance pour Paris via Addis-Abeba, est décédé jeudi à l’aéroport international de Maya-Maya.

Jeudi 18 novembre, il est 11 heures lorsqu’une agitation inhabituelle parcourt la salle d’embarquement de l’aéroport. Les passagers qui ont effectué leurs formalités, y attendent d’être appelés pour monter à bord du Boeing d’Ethiopian airlines immobilisé sur le tarmac.

Un voyageur de nationalité française répondant au nom de Moussayandi Philippe s’est soudain senti mal et étouffe visiblement très mal en point. Très vite, des agents de l’antenne médicale de l’aéroport pré-positionnés dans la lutte contre le Covid-19 arrivent sur place, pour prendre en charge l’homme qui gît à même le sol, la tête soutenue par son sac porte-documents.

Accident vasculaire cérébral ou arrêt cardio-respiratoire, nul ne le sait. Les agents de santé n’ont pas le temps d’appliquer quoi que ce soit, car la vie vient hélas de quitter ce corps. L'attaque a été fulgurante et le décès presque instantané.

Quelques instants auparavant, l’homme de 65 ans, avait fait ses adieux à sa famille venue l’accompagner à l’aéroport et rempli ses formalités de police, sans présenter un quelconque signe de maladie. Hélas la mort l’attendait, lui à qui les parents venaient pourtant de souhaiter un bon voyage.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner