A Mouyondzi, le vent a emporté plusieurs toitures

Le gros coup de vent accompagné de fortes averses de pluie qui a balayé une partie de la ville de Mouyondzi dans le département de la Bouenza (sud) la semaine dernière en soirée, a endommagé plusieurs maisons dans plusieurs quartiers.

Le village Mayalama situé à un jet de pierre de Mouyondzi a été aussi « dans l'œil du cyclone ».

Antoine Moukala, la cinquantaine révolue, habite l'une des trois maisons, endommagées dans le village.

« Quand le ciel a tourné à l’orage », le couple Moukala dont l'habitation a subi quelques dommages, a pris le soin de réaliser une édifiante vidéo avec leur téléphone portable. Les images et le son témoignent de la violence de ce « coup de grisou» météorologique qui selon son épouse Martine Moukala, a duré pendant 45 minutes environ.

Assez pour causer d'autres dégâts sur la commune de Mouyondzi et tous les environs, y compris sur le voisinage le plus proche.

Des tôles brisées et des pans entiers des murs de maisons, jonchent les artères. Certains éléments ont volé sur près de 50 mètres.

« Je n'arrive plus à trouver le sommeil dans cette maison. La nuit, le moindre coup de vent agite la bâche, c'est angoissant. Je crains que d'autres orages éclatent ces prochaines semaines. La partie du toit qui a été emportée couvrait les chambres de mes petites-filles. Heureusement elles aussi étaient ailleurs. Je ne les y accueillerai plus tant que les réparations n'auront pas été effectuées », nous a confié Dieudonné Kombo, enseignant retraité.

Des réparations seront nécessaires aussi, pour la maison toute voisine de Dieudonné Kombo, sur une partie de laquelle un arbre est tombé.

« C’est dur à vivre mais ce n'est que matériel » se console Généviève.

Dans leur chute, les arbres et toitures ont détruit des poteaux et câbles électriques. Des inondations ont été signalées à certains endroits.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville