Congo : Dolisie a les pieds dans l’eau

Dolisie a les pieds dans l’eau. La ville préfecture du Niari (sud) s'efforce ce mardi de retrouver une vie presque normale après une série inédite de marées hautes qui ont dévasté la troisième ville du Congo lundi, inondant maisons et routes et endommageant plusieurs commerces.

Dans tous les quartiers de la capitale de l’or vert, commerçants et riverains s'emploient, munis de seaux et de balais, à nettoyer les boutiques et les maisons envahies à plusieurs reprises par l'eau et la boue.

Routes endommagées, éleveurs désemparés : Dolisie tente ce mardi de mesurer l'étendue des dégâts causés par les pluies exceptionnelles et les inondations d'ores et déjà estimés par la Mairie à plusieurs millions de FCFA.

Ce mardi matin, les taxis ont repris timidement leurs va-et-vient sur l’avenue de l’indépendance et comme toujours le retrait des eaux a laissé derrière des monceaux de détritus sur les places et les ruelles de la capitale départementale du Niari.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner