Brazzaville : L’érosion ronge sérieusement le chemin de fer Congo-Océan

L’érosion menace sérieusement la voie ferrée du Chemin de fer Congo-Océan (CFCO) au quartier Mbimi, à Mfilou, dans le 7ème arrondissement de Brazzaville, la capitale congolaise, sous les regards impuissants des responsables de cette entreprise para-étatique qui exploite un réseau de chemin de fer de 885 km, à l'écartement de 1 067 mm.

Si rien n'est fait par le service en charge des voies du CFCO pour éviter que le pire n'arrive, les prochaines pluies risquent d'emporter cette partie de la voie ferrée.

Une situation qui inquiète les passants et les habitants aux alentours.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner