Énergie- Centrale électrique à gaz de Djéno : la première turbine de 25 MW bientôt mise en service

La rencontre entre le ministre congolais de l’Energie et de l’hydraulique, Honoré Sayi et la délégation de la société AKSA Energy Company Congo conduite par son vice-président, Sedar Nisli, le 23 avril dernier, a porté sur la mise en exploitation de la centrale électrique à gaz de Djéno.

Aksa energy company Congo est une filiale d'une société de droit turque qui opère dans le domaine énergétique.

Présente en Afrique, en Europe et en Asie, elle a été retenue comme adjudicataire, avec pour missions de réhabiliter les deux turbines de 25 MW chacune, puis de porter la puissance installée à 100 MW, la capacité de production devant, au terme de la concession qui durera trente ans, représenter au moins 80% de la puissance installée.

Ce mode de gestion permettra la réhabilitation de l'ouvrage, la création d'emplois et la valorisation du potentiel gazier du Congo.

Les travaux de réhabilitation de la première turbine de 25MW de cette centrale sont bien avancés et la mise en service est attendue dans un bref délai, rapporte le communiqué de presse rendu public à l’issue de cette réunion.

Le Président Denis Sassou N’Guesso et son Gouvernement ont fait de l’accès à l’électricité l’une de leurs priorités absolues.

Il s’agit de répondre à une demande en forte hausse en raison tant de l’accroissement de la population (2% par an) et de son urbanisation, que de l’industrialisation du pays qui s’opère à un rythme accéléré.

L’avenir est à la production hydroélectrique, pour que la croissance de la fourniture en électricité ne se traduise pas par une croissance de l’émission des gaz à effet de serre. C’est donc sous cet angle que le Congo a fait, ces dernières années, des choix et des investissements très importants.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner