La BAD décline sa stratégie pour le Congo

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a assuré, lors d’une conférence de presse animée le 9 mai à Oyo dans le département de la Cuvette (nord), au Congo du soutien de son institution pour les cinq prochaines années.

«La BAD est un partenaire stratégique pour le Congo. Notre coopération a commencé depuis 50 ans. La BAD a déjà investi plus de 1000 milliards de dollars américains au Congo. A l’heure actuelle, nous avons un portefeuille très significatif d’environ 645 millions de dollars dans différents domaines : infrastructures, énergie, agriculture, transports et la gouvernance », a déclaré Akinwumi Adesina.

«J’ai été vraiment ravi de la passion du Président de la République de diversifier l’économie congolaise, c’est fondamental. Il m’a expliqué l’importance de diversifier l’économie à travers l’agriculture et je le soutiens fortement parce que c’est l’agriculture qui doit relancer l’économie de façon à créer des emplois et la richesse dans le milieu rural. Nourrir l’Afrique, c’est une des priorités pour la BAD. J’ai assuré le Président de l’accompagnement fort de la BAD derrière cette initiative », a-t-il ajouté, annonçant l'arrivée imminente d'une mission de la BAD au Congo.

Akinwumi Adesina a profité de son séjour à Oyo pour féliciter Denis Sassou N’Guesso pour sa réélection à la tête du Congo.

Selon lui, cette réélection à plus de 88% de suffrages exprimés démontre la confiance que les Congolais placent en lui.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner