Mayoko : Les activités minières de Sapro toujours au point mort

Contrairement aux déclarations de Paul Obambi, directeur général de la société minière Sapro Mayoko, sur la télévision nationale, les activités de ladite société sont toujours en arrêt, a constaté sur place notre correspondant à Mayoko dans le Niari (sud).

En dépit de la livraison, il y a de cela deux jours, de près de 1000 litres de carburant, dans le but de relancer les activités minières, les travailleurs qui totalisent six mois des salaires impayés refusent de renouer avec le travail.

Rien ne marche contrairement à la déclaration de Paul Obambi sur Télé Congo. A cela il faut ajouter la lourde facture de neuf (09) mois des primes impayées des agents de Police qui assurent la sécurité des installations de la société minière Sapro Mayoko.

Avant la reprise effective des activités minières, les travailleurs très remontés et le moral dans les chaussettes, réclament sans condition le paiement de leurs arriérés de salaires.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville

banner