Denis Sassou N’Guesso stigmatise la pression qu’un certain nombre d’agents publics font peser sur les opérateurs économiques

Le Président de la République, Denis Sassou N’guesso a particulièrement stigmatisé, lors du Conseil des ministres qui s’est réuni vendredi à Brazzaville, la pression qu’un certain nombre d’agents publics font peser sur les opérateurs économiques exerçant dans divers secteurs de la vie nationale.

Le numéro un congolais a déploré le fait que cette situation nuise à l’investissement ou même au simple maintien de l’activité.

A cet égard, Denis Sassou N’Guesso a invité le gouvernement à porter une attention soutenue aux mesures qui doivent permettre l’assainissement et l’amélioration du climat des affaires au Congo-Brazzaville.

Soucieux d’améliorer continuellement l’environnement des affaires, le gouvernement Congolais a mis en place depuis 2017, un comité interministériel pour l’amélioration du climat des affaires. Il s’agit de l’organe d’exécution de la politique du gouvernement en matière d’amélioration du climat des affaires au Congo.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville