Congo – Crise économique : L'ADR impacte l'impunité comme principale cause

Congo – Crise économique : L'ADR impacte l'impunité comme principale cause

Au cours de leur douzième session ordinaire tenue à Brazzaville, le partis membres de l'ARD ont entre autres sujets, analysé la situation économique du pays. Dans les conclusions consignées dans le communiqué final ayant sanctionné les travaux, il relèvent que l’économie congolaise souffre de l’impunité et non de la crise née des contrecoups des prix du pétrole.

Selon l'ARD, les dirigeants congolais ont dissimulé de l’argent du pays à l’étranger. Des pans entiers du communiqué final le soulignent :

 « Ils sont soixante responsables congolais qui, selon le Panama Pepers, ont des comptes privés à Panama. En Chine, quatre dignitaires du pouvoir congolais totalisent, à eux seuls, près de six mille milliards FCFA dans leurs comptes privés. Des sources dignes de foi soulignent l’existence d’autres comptes privés où l’argent public congolais a été logé, au Brésil, à Singapour, à l’Ile Maurice, aux Emirats Arabes unis, en Espagne, en Côte d’Ivoire, en RDC, en Guinée Conakry, au Niger, au Maroc, en Angola ».

Pour résoudre cette question, la plate-forme a interpellé le chef de l’État.

« C’est ici, une fois de plus, l’occasion d’interpeller le président de la République afin qu’il prescrive à tous les tenants du pouvoir, qui ont placé l’argent public à l’étranger, d’engager immédiatement les démarches techniques appropriées en vue de faire venir cet argent au pays, sous peine de dénonciation publique car leurs noms, les pays où ils ont placé cet argent et les comptes dans lesquels ils ont logé cet argent sont connus », ont conclu les membres de l'ARD.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville