RUMBA JUNGLE : La 1ère édition a établi ses assises à « Mombo Beach » d’Owando

Après l’inscription de la Rumba Congolaise sur la liste immatérielle du patrimoine mondial de l’U.N.E.S.C.O, le 14 décembre 2021 à Paris en France, les deux Congo (la République du Congo et la République démocratique du Congo) se sont vus être honorés par cette reconnaissance mondiale. C’est ce qui a donné l’idée géniale à l’association « Lumières d’Afriques » de l’honorable Féréol Patrick Ngassakys qui a créé le concept « Rumba Jungle », pour célébrer et magnifier cette musique, cette danse qui s’adjoint au vestimentaire, appelé sape. Un triptyque qui rime bien avec l’événementiel. La première édition de Rumba Jungle s’est donc déroulée du 23 au 24 avril 2022 à Owando avec le mythique orchestre congolais Les Bantous de la Capitale avec son chef d’orchestre Cosmos Moutouari ; avec comme invité, Samuel Mangwana dit Sam. L’orchestre d’accompagnement était Mombo La Seleçao d’Owando.

 Rumba Jungle en sa première édition a vécu dans une ambiance carnavalesque et festive à l’espace Mombo Beach. Un cadre touristique et écologique, situé au bord de la forêt et du fleuve Kouyou, idéal et propice pour un événementiel de cette envergure, qui a regroupé des artistes musiciens, des journalistes et chroniqueurs culturels et l’élite intellectuelle du Congo-Brazza, de l’Angola et de la RDC.

Dans la nuit du samedi 23 avril 2022, Mombo Beach a reçu sur sa scène, Mombo La Séleçao, orchestre cher à Son Excellence, Bonaventure Engobo, spécialisé en interprétations. Puis, Les Bantous de la Capitale, avec son chef d’orchestre Côme Moutouari dit Cosmos ont électrisés le site avec des rythmes mythiques et langoureux. Sam Mangwana est monté sur scène pour proposer aux public d’Owando tous ses chefs-d’ œuvres de sa carrière musicale, ce pour le bonheur et le plaisir de la population du chef-lieu du département de la Cuvette, qui a effectué le déplacement de la soirée.

Entre-temps, il y a eu des productions radiophoniques et télévisuelles : l’émission Le C.O.CO. (Club des Orchestres Congolais) de Radio Congo avec Valda Saint-Val, a été enregistrée en collaboration avec Christian Martial Poos de Télé Congo et TV 5 Afrique, et Hugues Vogel de D.R.T.V. Ces émissions qui ont connu la participation de : Féréol Ngassackys, député national et initiateur de l’événement ; Clément Ossinondé, chroniqueur culturel, véritable ‘’boussole’’ de la chronique musicale de notre pays, plutôt, des deux Congo ; Sam Mangwana, invité spécial de l’événement ; Cosmos Moutouari, chef d’orchestre Les Bantous de la Capitale, patrimoine nationale ; Mme Maria, directrice de la Maison Russe, représentante de la coopération Russo-congolaise sur le plan culturel.

Notons que les émissions feront partie de la post-production de Rumba Jungle, pour la vulgarisation et la promotion de cette rumba, aujourd’hui reconnu sur le plan mondial.

Cependant, la deuxième soirée, le dimanche 24 avril, la place était réservée à l’orchestre Mombo La Séleçao, qui démontré son talent et son savoir-faire en interprétation.

Lors de cette soirée, les autorités locales, à savoir : Monsieur le Préfet de la Cuvette, Jean Christophe Tchicaya, le Maire d’Owando, Michel Elenga et le député de la circonscription unique d’Owando, Abel Owassa, ont remis des prix aux princesses de la beauté du département, qui avaient remporté les prix de Miss Owando et des deux dauphines, à l’occasion du concours de beauté organisé le 8 mars 2022.

Ainsi, la deuxième dauphine a reçu une enveloppe de 50.000 Francs CFA, la 1re dauphine, une enveloppe de 75.000 Francs CFA et la Miss, un Téléviseur, écran plasma de 32 pouces.

Les lampions de cette première édition de Rumba jungle se sont éteints dans la grande satisfaction des autorités préfectorales, sous-préfectorales, municipales et locales de la Cuvette.

Selon Féréol Ngassackys, la deuxième édition de Rumba jungle aura lieu à Dolisie, chef-lieu du département du Niari.

VALDA SAINT-VAL le Frangin / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner