« Gouvernement 20 ans » : La démocratie est menacée par un bâton de 20 ans, la chanson de Tiken Jah Fakoly qui fâche

«Quand tu parles un peu c’est vingt ans, si tu lèves le poing c’est vingt ans. Quand tu t’opposes c’est vingt ans, si tu es avec eux tu manges vingt ans. On ne se connait pas. On ne sait pas ce que demain nous réserve. Gouvernement vingt. Si tu te rebelles, tu peux prendre vingt ans mais tu les suis tu peux manger tranquillement vingt ans. La démocratie n’a pas sa place dans ce système, qu’importe la géographie. En Afrique c’est vingt ans », dit Tiken Jah dans son single qui sort vendredi prochain, sans citer de nom.

Selon Le reggae Man ivoirien, son single « Gouvernement 20 », vient en guise de dénonciation de la menace de la démocratie, dont fait montre la gouvernance des dirigeants africains mais surtout de la chasse aux opposants.

Le single de Tiken Jah a été diversement apprécié par certains militants de la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire qui voient en lui une provocation.

Plusieurs opposants ont été condamnés à 20 ans d’emprisonnement en Côte d’Ivoire notamment, Charles Blé Goudé, Laurent Gbagbo, Guillaume Soro, Noël Akossi Bendjo etc.

Contre toute attente, le dimanche 2 janvier 2022, la méga star a annoncé dans une courte vidéo publiée sur sa page Facebook que son concert a été annulé « par les autorités de la mairie » dans la commune d’Abobo.

C’était un concert hommage à l’ex-premier ministre Hamed Bakayoko décédé le 10 mars 2021 à l’âge de 56 ans en Allemagne, où il avait été transféré en urgence après avoir été hospitalisé depuis le début du mois de mars à l’Hôpital américain de Paris. Hamed Bakayoko apparaissait comme l’un des principaux candidats à la succession d’Alassane Ouattara.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner