Hugues Ondaye anime une conférence en ligne sur le secteur culturel congolais face à la Covid-19 le 5 août prochain

Le Commissaire général du Festival panafricain de musique (FESPAM), Hugues Ondaye animera une conférence en ligne le mercredi 5 août prochain à 18h00 (heure de Paris) sur « le secteur culturel congolais face à la Covid-19 : quelles perspectives ? ». La conférence sera diffusée en direct de la page Facebook des Editions + (www.facebook.com/leseditionsplus). Fortunat Ngolali sera le grand modérateur de ce grand rendez-vous du donner et du recevoir.

Le Coronavirus, un coup dur pour la culture congolaise mais pas un K.O.

Il est trop tôt encore pour chiffrer les pertes que représentent la fermeture des salles de spectacle, des cinémas ou l’annulation de divers festivals et concerts. On sait seulement déjà que les dégâts seront colossaux. Chaque jour, on comprend aussi ce que cela veut dire de ne plus avoir accès à la culture, de ne plus pouvoir partager une bière en échangeant sur le dernier livre que l’on a lu. Sur le dernier film que l’on a vu. Sur le dernier titre sur lequel on a dansé ou chanté. Sur le dernier mariage auquel on a participé. Mais si le coronavirus paralyse les activités culturelles, il ne viendra pas à bout de la création.

La pandémie n'est pas encore maîtrisée mais on sait déjà que les pertes en termes de bénéfices et d'emplois seront colossales.

Pour autant, tout n’est pas triste et sombre. Et si le coronavirus signifie l’arrêt des activités culturelles, il ne signifie pas l’arrêt de l’activité artistique.

Partout au Congo-Brazzaville, des artistes continuent de créer, de nouvelles œuvres émergent, des solutions sont imaginées et inventées.

C’est de tout cela que le tribun Hugues Ondaye va certainement parler avec vous habitants et habitantes de cette vaste planète que l’on nomme culture.

Un rendez-vous à ne rater sous aucun prétexte !

Jarele SIKA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner