France – Musique : Les obsèques de Manu Dibango célébrées dans la plus stricte intimité

"Cher Papa Manu, repose en paix". Quelques mots et une image, voilà ce qu'il restera des obsèques de Manu Dibango, célébrées dans la plus stricte intimité familiale vendredi 27 mars, contexte de pandémie de coronavirus oblige.

Trois jours après la mort du saxophoniste de légende, un cliché de la cérémonie a été posté sur les réseaux sociaux. On y découvre cinq membres de la famille de l'artiste, entourant une photo de Manu Dibango, saxophone aux lèvres. Un cliché émouvant commenté par des centaines de fans adressant leurs condoléances au Papy Groove et à sa famille.

Pour l'heure, c'est le seul hommage qu'ils pourront lui rendre, dans un contexte de pandémie de coronavirus, tout rassemblement étant interdit.

Six jours après l'annonce de son hospitalisation, la famille du musicien avait annoncé la disparition du musicien, des suites du coronavirus. Le saxophoniste, légende de la world music, aurait été contaminé à l'hôpital alors qu'il se faisait soigner pour une autre pathologie.

Âgé de 86 ans, l'auteur de "Soul Makossa", avait été hospitalisé à Melun en Seine et Marne, après avoir été testé positif au Covid-19. Manu Dibango est décédé au petit matin du mercredi 24 mars, dans cet hôpital de la région parisienne.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville