Pointe-Noire : la police présente onze présumés malfaiteurs à la presse locale

Pointe-Noire : la police présente onze présumés malfaiteurs à la presse locale

A Pointe-Noire, la capitale économique du Congo, la police a présenté le samedi 7 janvier au commissariat central de la ville, onze présumés malfaiteurs interpellés sur la route nationale numéro 1 à bord d’un taxi en provenance de Dolisie, dans le département du Niari.

Ces malfrats, de nationalité congolaise, étaient longtemps recherchés par les services de police du Kouilou et de Pointe-Noire. Ces derniers opèrent fréquemment à Pointe-Noire et à Dolisie.

Lors de cette interpellation, plusieurs objets volés ont été saisis, notamment un poste téléviseur, des billets de banque, des téléphones, des bijoux, des gants de boxe, des paires de chaussures, des sacs à mains…

On rappelle que les habitants de Pointe-Noire sont en proie au grand banditisme avec en toile de fond des braquages à main armée et autres comportements qui frisent une délinquance extrême.

Les plaintes des victimes impuissants devant ce phénomène qui terni l’image des quartiers de la ville océane jadis paisible, se multiplient dans les commissariats.

La force publique bien qu’étant au courant des forfaits tarde à neutraliser la bande des malfrats pour ramener la sérénité dans les quartiers et le sourire aux victimes qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Une situation qui quelques fois laisse indifférent certaines personnes incapables de réagir de peur d’être des cibles de ces malfaiteurs.

Germaine Mapanga