Congo – Maroc : Les deux pays formalisent leurs relations bilatérales

Congo – Maroc : Les deux pays formalisent leurs relations bilatérales

Même si les deux pays entretiennent d'excellents rapports de coopération, les relations entre le Congo et le Maroc restaient sur un carde presque informel. En séjour de travail à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, Jean-Claude Gakosso, et son homologue Nasser Bourita se sont engagés, le 13 septembre, à dynamiser davantage la coopération entre les deux pays.

Plusieurs engagements ont été pris par les deux ministres en vue de relancer des relations bilatérales en hibernation depuis quelque temps déjà. De fait, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale a indiqué que son pays  enverra sous peu, un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire avec résidence à Brazzaville.

Les deux ministres ont signé un mémorandum d’entente à travers lequel ils s' engagent à prendre des dispositions afin que les diplomates congolais soient formés prochainement à l’Académie marocaine des études diplomatiques.

« Si l’arsenal juridique propice aux investissements est déjà assez solide, force est de constater que la mise en œuvre des conclusions des deux sessions des commissions mixtes demeure timide dans la plupart des secteurs et ce, malgré les nombreux atouts dont disposent nos deux pays dans plusieurs domaines », a relevé le ministre Jean-Claude Gakosso.

Les deux ministres ont en outre convenu de la tenue de la 3e session de la grande commission mixte entre les deux pays à Brazzaville, à une date qui reste à fixer. Il se sont également accordés sur la tenue prochaine au Maroc du forum économique Congo-Maroc.

La coopération entre le Congo et le Maroc est régie par l’accord général de coopération signé le 18 septembre 1996.

Bertrand BOUKAKA