France : Nathalie Kosciusko-Morizet a perdu connaissance après une agression à Paris

France : Nathalie Kosciusko-Morizet a perdu connaissance après une agression à Paris

La candidate Les Républicains, Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) a été agressée ce jeudi matin alors distribuait des tracts en vue du second tour des législatives pour la 2e circonscription de Paris.

La candidate Les Républicains a perdu connaissance après avoir été prise à partie par un passant. L'agresseur a pris la fuite dans le métro où il a été poursuivi par un bénévole de l’équipe de la candidate, qui dit avoir été frappé à son tour.

NKM est quant à elle restée inconsciente plusieurs minutes avant d'ouvrir les yeux, et d’être conduite par les pompiers à l’hôpital Cochin où elle a subi une série d’examens approfondis.

Une enquête pour « violences volontaires » est ouverte par le parquet de Paris et la directrice de campagne de NKM a déposé plainte.

Les agressions physiques ou verbales des politiques français en plein campagne électorale sont monnaie courante en France.

Jean-Jacques Jarele SIKA