Libreville abrite la 16ème Conférence ministérielle africaine sur l’environnement

Libreville abrite la 16ème Conférence ministérielle africaine sur l’environnement

Après le Caire en Egypte, en mars 2015, les pays membres de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE), se retrouvent à Libreville cette semaine, dans le cadre leur 16ème conférence ministérielle.

Placés sous le thème « Investir dans des solutions environnementales novatrices pour accélérer la mise en œuvre des objectifs de développement durable et de l'Agenda 2063 en Afrique », les travaux de cette 16ème conférence ministérielle africaine sur l’environnement permettront aux ministres et experts de faire le point sur les grandes décisions prises jusque-là, sur l’environnement à l’échelon mondial.

Seront ainsi au centre des débats, les résolutions prises notamment dans le cadre de la COP 21 à Paris en 2015 ainsi que sur celles de la COP 22 à Marrakech au Maroc, en 2016.

Par ailleurs, les experts se pencheront sur les préparatifs de la 13ème session de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, qui se tiendra en Chine en septembre 2017, ainsi que celles de la 23ème session de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, qui se tiendra en décembre prochain, à Bonn en Allemagne.

Cette 16ème session de la CMAE permettra aux participants de revisiter les principales questions qui seront examinées à la 3ème Assemblée des Nations Unies pour l’environnement qui se tiendra au mois d’octobre 2017, à Nairobi au Kenya, afin de s’accorder sur la position commune africaine.

Durant cette rencontre, les ministres pourront également faire le point sur la mise en œuvre de l’Initiative pour les énergies renouvelables en Afrique et de l’Initiative pour l’adaptation en Afrique ainsi que sur les travaux du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat.

Par ailleurs, sous la présidence gabonaise, les ministres et experts étudieront la suite donnée aux décisions adoptées à la 15ème session et à la 6ème session extraordinaire de la CMAE ainsi que d’autres questions nouvelles présentant un intérêt pour la région.

Edwige KISSINGER