« Tolérance zéro Rupture » Roga Roga appui fort là où ça fait mal

Watch the video

« Tolérance zéro Rupture » Roga Roga appui fort là où ça fait mal

«Un artiste pour moi ne doit pas mentir sur ce qu’il sait ». Cette maxime du célébrissime artiste gabonais Pierre Claver Akendengué a inspiré l’artiste congolais Roga Roga. Avec une voix qui unit les musiques comme le ciel unit les étoiles, le patron du groupe Extra Musica, l’orchestre le plus populaire du Congo, chante à travers « Tolérance zéro Rupture » la vérité pour éviter que la nouvelle République soit sclérosée.

A travers « Tolérance zéro Rupture » celui qui se dit aujourd’hui la voix des sans voix est comparable à une main de fer dans un gant de velours. Très engagé, Roga Roga, pense qu’il y ait plus d’égaux que d’ego au Congo.

Des mots qui doivent soigner les maux du Congo.

Osons croire que l’artiste qui a tiré récemment les balles en caoutchouc sur la diaspora congolaise de France à travers « Oyo Ekoya Eya » va attirer plus des admirateurs que des foudres de la part de ceux qui ont une moindre parcelle d’autorité au Congo.

Cliquez sur la photo pour apprécier la vidéo

Jean-Jacques Jarele SIKA