Congo – Mondial féminin de handball : Les Diables Rouges s’inclinent devant les allemandes

Pour leur première rencontre dans le tour principal du Mondial féminin de handball, les congolaises ont été battues par les allemandes 29-18. Quoique battues, les Diables Rouges ont tout de même montré de bonnes choses.

Ce sont les congolaises qui donnent le coup d’envoi, mais leur première action échoue dans les mains de la gardienne allemande. Les allemandes qui trois fois de suite, manquent également de scorer, freinées par Kodia la gardienne congolaise, bien décidée à faire un grand match.

Il faudra attendre la 4ème minute pour que les allemandes marquent leur premier but. Elles sont aussitôt imitées par des congolaises qui jouent sans complexe.

À six minutes de jeu, les deux équipes en sont à 2 buts partout. Mais soudain, les allemandes rehaussent le niveau de jeu et marquent coup sur coup. 13ème minute, elles mènent 7 à 2, tandis que les congolaises multiplient les maladresses.

Les possessions congolaises sont stériles. Younes Tatby pose un temps mort pour réorganiser l’équipe qui est loin de respecter les consignes de jeu. Le réajustement semble donner car les congolaises marquent d’emblée, même si derrière, elles concèdent un jet de 7 mètres. Puis, ce sont les allemandes qui prennent leurs aises, au point qu’à la mi-temps, elles mènent 15 à 7.

De retour des vestiaires, les congolaises tentent de se réorganiser, même si elles ont perdu Yimga, une de leur pièce maitresse, sortie sur blessure.

À 17 – 10 Younes Tatby pose à nouveau un temps mort. Les filles tentent de stopper l’hémorragie. 45ème minute, une autre congolaise sort sur blessure. Une mauvaise réception, après le but qu’elle vient de marquer.

48ème minute, les congolaises doivent revoir leur organisation de jeu, car blessée, Hemdo quitte ses partenaires. Entretemps, les congolaises sont parvenues à mieux se coordonner. 50ème minute, elles ont réduit l’écart et sont menées 22 à 16.

Les allemandes rehaussent le niveau de jeu et se trouvent mieux avec moins de déchets techniques. Elles marquent à quasiment toutes les montées. L’Allemagne s’impose 29 à 18.

Le Congo se console avec sa Fanta Diagouraga élue meilleure joueuse de la rencontre. Outre son implication dans le jeu congolais, ses buts tout en finesse et surtout son jet de 7 mètres marqué d'un pas de twist en pivotant sur elle-même au point de donner le tournis à la gardienne allemande, auront sans doute marqué les esprits.

Les Diables Rouges ont été battues, pourtant elles n’ont pas été ridicules, face à une équipe allemande mieux outillée et plus expérimentée. Les Congolaises auront l'occasion de rebondir vendredi pour leur 2ème match dans ce tour principal. Ce sera face à la Hongrie.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner